ActualitéJusticeSociété

Résultats d’entrée au barreau : 867 avocats stagiaires crient au complot

Dans un mémorandum, des avocats stagiaires non admissibles contestent la liste publiée par le ministre de la Justice.

867 avocats stagiaires sont indignés par les résultats de l’examen de fin de stage publiés depuis le 02 avril 2018. Dans un mémorandum rendu public, on peut lire : « nous, avocats stagiaires au barreau du Cameroun, réunis au sein du présent collectif, avons le respectueux honneur de soumettre à votre très haute attention, les relents du sentiment d’injustice et de frustration qui nous animent, après la publication des résultats de notre examen du Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (…). Il nous a paru très indiqué de faire très respectueusement recours à votre illustre intervention et à votre arbitrage face à cette situation inédite (…) ». Ils disent avoir adressé ce mémorandum au Président de la République.

Selon Magloire Nlate, l’un des candidats malheureux, deux raisons principales sont à l’origine de l’indignation de ce collectif. D’abord, au cours des évaluations écrites et orales qui se sont déroulées les 17 et 18 février dernier, un candidat qui ne faisait pas partie de la promotion des avocats stagiaires a été surpris en salle de composition. Ce n’est qu’avec l’intervention d’autres avocats stagiaires que le dénommé Moïse Z. a été interdit de toute épreuve. Il y a également le fait que le samedi le 31 mars 2018, il y a eu un ballet de candidats qui ont été signalés à la Direction des professions judiciaires et lundi le 02 avril 2018, les résultats ont été publiés.

Résultats par ordre alphabétique

Me Jackson Ngnie Kamga, le président de l’ordre des avocats du Cameroun | Photo d’archives

« Dans les coulisses, nous avons appris de certains membres de la famille des jurys qu’au départ, c’est 1072 sur 1361 candidats qui avaient été retenus. Or, le bâtonnier a jugé que nous étions trop nombreux pour sortir en une seule cuvée. Il fallait nous faire sortir en trois vagues. En définitive, ce n’était que 312 qui avaient obtenus la note de 12 et par conséquent que c’était eux les admis. Mais il se trouve que dans leurs listes, ils ont plutôt fait passer 474 candidats. Et nous ne savons pas sur quels critères ils ont obtenus leurs moyennes étant donné que les résultats ne sont pas sortis par ordre de mérite comme il est de coutume mais plutôt par ordre alphabétique » explique Magloire Nlate.

Ainsi, les avocats stagiaires revendiquent les Procès-verbaux de l’ensemble des notes pour que chacun soit convaincu de sa mauvaise note et de son échec. En synergie avec les avocats stagiaires anglophones, une pétition a été déposée à la direction des professions judicaires au ministère de la justice. Et une copie a été déposée au barreau des avocats du Cameroun. Cependant, dans le mémorandum adressé au chef de l’Etat, les candidats malheureux sont taxés de paresseux n’ayant pas eu le niveau requis pour être admis à ces examens de fin de stage. Sur 1361 avocats stagiaires qui ont composé, seuls 474 ont été déclarés admis. Dans une interview accordée à nos confrères de Kalara, le bâtonnier Jackson Ngnie Kamga affirme : « le barreau du Cameroun a mis un point d’orgue pour doter les avocats stagiaires de toutes les aptitudes requises pour bien aborder les épreuves… Les résultats obtenus par les uns et les autres reflètent le sérieux avec lequel chaque candidat s’est préparé et il peut arriver que d’aucuns aient été desservis par la forme du jour ». Ces avocats déclarés admis sont entrés en stage depuis 2015.

Par Vicky Tetga

Journaliste au Quotidien Le Jour
Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!