A la UneActualitéPolitique

Sénatoriales 2018 : le Rdpc, parti au pouvoir, glane définitivement 87 sièges sur 100

Conformément à la loi, le président de la République camerounaise, Paul Biya, a procédé le 12 avril, à la nomination de 30 sénateurs devant compléter la liste des 70 élus à l’issue des sénatoriales organisées le 25 mars dernier.

Parmi les 30 sénateurs nommés, 24 sont issus des rangs du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir. Ces 24 nommés viennent rallonger la liste des 63 parlementaires Rdpc élus dans neuf régions sur dix. Ce qui fait un total de 87 sénateurs issus du parti au pouvoir sur un total de 100 sièges qu’il fallait pourvoir pour la législature 2018-2023.

Dans le camp de l’opposition, seul le Social Democratic Front (SDF), a pu faire élire sept sénateurs dans son bastion naturel, le Nord-Ouest. Le reste des formations politiques ont pu glaner un siège au Sénat grâce au décret présidentiel. Ainsi, l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp) s’en sort avec deux sénateurs nommés.

L’Union des populations du Cameroun (UPC), le Front pour le salut national du Cameroun (Fsnc), l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp) et le Mouvement pour la défense de la République (MDR), obtiennent chacun, un seul parlementaire nommé.

Par S.A.

INVESTIR AU CAMEROUN

Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!