A la UneActualitéÉconomieEntreprise

Campost : l’Etat promet de régler une partie de la créance due aux employés de l’entreprise publique postale

Suite au préavis de grève initié par les salariés de la Cameroon Postal Services (Campost), à compter du 23 avril 2018, une ultime réunion de concertation entre la direction générale et les grévistes s’est tenue la veille, au ministère du Travail.

Au terme de la réunion, apprend-on, les représentants du personnel de l’entreprise publique du secteur postal ont décidé de suspendre le préavis de grève jusqu’au 30 juin 2018. Ceci pour deux raisons. La première est liée au fait que les parties ont convenu de « l’affectation de la provision financière par le représentant du ministère des Finances, lors de la concertation du 20 avril 2018, au ministère des Postes et Télécommunications ». Le montant à payer aux employés n’a pas été communiqué, mais la promesse se veut ferme. La deuxième raison de la suspension du mot d’ordre de grève est due à une décision commune des parties de poursuivre le dialogue et l’évaluation régulière des avancées, suivant un chronogramme à définir.

Pour rappel, les représentants du personnel de la Campost avaient déjà saisi le ministre du Travail, Grégoire Owona, par correspondance du 11 janvier 2018. Dans ladite correspondance, ils réclamaient, entre autres, la restitution de la totalité des émoluments gelés, le reclassement avec prise d’effets financiers rétroactive immédiate, le rétablissement de l’assurance maladie, le paiement des frais de congés 2016, 2017 et début 2018. Sans oublier le paiement du solde de tout compte du personnel retraité et les frais de relève du personnel affecté (2016-2017-2018).

S.A.

Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!