A la UneActualitéAfrique

Nigeria : La justice ordonne la saisie de biens immobiliers de l’ex première dame Patience Jonathan

Au Nigéria, l’ancienne Première dame Patience Jonathan, épouse de l’ancien président Goodluck Jonathan traverse une période de turbulence judiciaire.

Lundi dernier, un juge de la Haute cour fédérale d’Abuja, a approuvé la saisie de deux appartements lui appartenant situés dans la ville d’Abudja pour une durée de 45 jours. 45 jours, le temps accordé à la Commission des crimes économiques et financiers (EFCC) de poursuivre son enquête qui vise Patience Jonathan, sur d’éventuelles accusations de corruptions.

Un délai qui pourrait éventuellement être prorogé à la demande de la Commission, si au moment de son expiration, celle-ci n’a pas encore conclu son enquête. D’après les autorités du Nigéria, cette confiscation des biens de l’ancienne première dame entre dans le cadre de la promesse faite par le président Mahamadu Buhari de traquer toutes les personnes impliquées dans des affaires de corruption. Le gouvernement entend ainsi retrouver ou rapatrier dans certains cas les sommes d’argent importantes qui ont été dérobées des fonds publics, et nettoyer le Nigeria, du « cancer » de la corruption.

Un faux engagement, dénonce l’opposition incarnée par le Parti populaire démocratique, le PDP de l’ancien président Goodluck Jonathan. Pour celui-ci, le motif d’assainissement des finances publiques et la lutte contre la corruption, ne serait en réalité qu’un prétexte pour justifier une chasse aux sorcières.

Par KAMERINFOS

Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!