A la UneActualitéSécuritéSociété

Fête nationale de l’unité : Une célébration en régions anglophones sur fond d’incidents

Le Cameroun a célébré, ce dimanche 20 mai, la 46e édition de la fête nationale placée, cette année, sous le thème de l'unité du pays. A Yaoundé, la capitale, une grande parade civile et militaire a été présidée, dans la matinée, par le président Paul Biya. En revanche, dans les deux régions anglophones en proie à une fronde séparatiste depuis plusieurs mois, des incidents ont été signalés dans plusieurs localités où se sont affrontés des séparatistes et des militaires.

Malgré les dispositions sécuritaires prises par les autorités, plusieurs localités des deux régions anglophones en crise ont donné lieu à des face-à-face tendus entre séparatistes et des militaires.

Lors de la célébration de la Fête nationale de l’unité, le président, Paul Biya, a présidé une grande parade civile et militaire. | Photo : © PRC

Dans la ville de Batibo – l’un des épicentres du conflit -, dans le nord-ouest, un groupe armé a affronté un détachement de l’armée. Trois assaillants ont été tués, selon une source militaire.

A Ekona, dans le sud-ouest, d’autres miliciens s’en sont pris à un commissariat de police. Un policier aurait été tué.

A Banguem, dans le département du Lebialem (sud-ouest), le maire de la ville et son adjoint ont été enlevés, samedi. Les séparatistes ont diffusé, ce dimanche matin, via les réseaux sociaux, deux vidéos de ces autorités entre les mains de leurs ravisseurs.

Populations terrées chez elles

A Buéa, la capitale régionale du sud-ouest, la parade de la fête nationale a bien eu lieu, mais dans une ville quasi-fantôme, les populations ayant opté pour rester terrées chez elles.

A Bamenda, dans le nord-ouest, l’armée a déployé de grands moyens avec notamment des drones pour assurer la sécurité sur la place des fêtes.

A Yaoundé, en revanche, le président Paul Biya a présidé un impressionnant défilé civil et militaire avec, à signaler, le passage très applaudi du détachement de l’armée nigériane.

Par RFI

Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!