A la UneActualitéCommunicationMédiasPolitiqueSociétéVidéos

Effigies du MRC brulés par le RDPC : Pour le parti de Maurice KAMTO, « Cavaye Yeguie Dibril prépare les camerounais à la terreur en cas de défaite de M. Biya »

Le communiqué de la cellule de communication du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) en réaction à l’incendie de ses effigies le 14 juillet à Maroua lors d’un meeting du Rassemble Démocratique du peuple Camerounais (RDPC) par Cavaye Yeguie Dibril, des Ministres et des autorités administratives.

Le samedi 14 juillet 2018 à Maroua, Monsieur CAVAYE YEGUIE Djibril, Président de l’Assemblée Nationale, troisième personnalité de l’Etat et membre du bureau politique du parti de monsieur BIYA a, à la tête d’une horde de voyous arborant la tenue du RDPC avec les effigies du candidat BIYA et sous les ovations des ministres de la République et autres élites organiques originaires de l’Extrême-Nord, des représentants de l’Etat et des forces de défense et de sécurité, procédé devant les caméras et en joie, comme sous le REGIME NAZI, à un autodafé des T-shirts et  pancartes aux couleurs du MRC.

À travers cet acte dont la signification politique est très grave, un acte de surcroit prémédité et minutieusement préparé publiquement, et pour lequel le MRC a alerté de très hauts responsables de l’État par un moyen laissant trace, sans malheureusement qu’aucune mesure ne soit prise pour l’éviter, le régime de M. BIYA et le RDPC viennent de laisser tomber très tôt leur masque.


>> Lire aussi – Présidentielle du 7 octobre prochain : Terrible duel Paul Biya – Maurice Kamto


En effet, M. BIYA et ses partisans qui ne parviennent plus à dissimuler leur panique devant la percée fulgurante du MRC et l’accueil très chaleureux réservé par les Camerounais des dix régions du pays à son candidat, viennent par cet acte grave de démonter qu’ils mettront le pays à feu et à sang en cas de victoire de Maurice KAMTO dans les urnes.

Par la terreur du feu, le parti de la flamme ardente qui depuis trente-six ans consume les vies des Camerounais, monsieur BIYA et ses régiments de profiteurs des efforts du peuple veulent tuer le Souffle de l’Espoir dont est porteur Maurice KAMTO au cours de l’élection présidentielle du 7 octobre.

Convaincu que l’alternance reste possible par les urnes et dans la paix nonobstant le funeste message envoyé depuis Maroua par Paul BIYA et les siens, le MRC répond à la flamme par le Souffle de l’Espoir.

Faut-il rappeler qu’au-delà de ce qui vient d’être démontré à Maroua le samedi 14 juillet 2018, sur l’étendue du territoire, le président Maurice KAMTO, le MRC et ses militants vivent un ostracisme politique d’Etat.


>> Lire aussi – Communication : Le MRC annonce l’interdiction de la projection d’un documentaire sur Maurice KAMTO


Le candidat Maurice KAMTO, en tant que républicain et démocrate, exhorte ses camarades, ses sympathisants, et plus généralement les Camerounais, à ne pas céder aux grossières provocations du régime de monsieur BIYA.

Il leur demande de rester concentrés sur l’objectif final qui est de battre, par le vote et dans les urnes monsieur BIYA à qui il faut clairement signifier le 7 octobre qu’il n’a pas reçu le Cameroun en legs.

Aux observateurs étrangers de la vie politique camerounaise et plus particulièrement à tous ceux qui sont vraiment intéressés par l’avenir du peuple camerounais, et afin que nul n’en ignore, le MRC souhaite appeler leur attention sur les dérives extrémistes du régime BIYA qui est prêt à faire plonger le pays dans une guerre civile totale en cas de défaite.

La Communication du MRC,

Le 15 juillet 2018
Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité