A la UneActualitéÉconomieInfrastructuresSociété

Effondrement d’une buse à l’entrée Est de Douala : le retour à la normale attendu demain

Prescription du ministre des Travaux publics hier après son inspection de l’ouvrage qui lâché mercredi au lieu-dit « Cogefar ».

Le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, est descendu hier, 26 juillet, en début de soirée, sur le site où la voie s’est fissurée après les fortes pluies de mercredi matin au lieu-dit « Cogefar », entre Tradex Village et le carrefour Yassa.

Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics (Mintp).

La crevasse, béante, a modifié la physionomie de cet endroit, où des stationnements de motos se sont créés de part et d’autre de l’ouvrage qui a cédé sous la pression des eaux. En outre, çà et là aux abords de la fissure, des blocs de béton ont été disposés.

Hier en matinée, sous une nouvelle pluie matinale, quelques engins à deux roues arrivaient à se faufiler dans les deux sens, tandis que des piétons, munis de parapluies ou armés de leur seul stoïcisme, se frayaient aussi une voie. Mais pour le reste des usagers de la route, le tronçon est resté fermé. D’où la file de camions et de véhicules également visibles des deux côtés du site.


>> Lire aussi – Catastrophe ferroviaire d’Eséka : le processus d’indemnisation des victimes en cours selon Camrail


A côté de ce flux erratique, une autre activité attire l’attention : la construction de la déviation censée redonner sa fluidité normale à la circulation, dès ce samedi 28 juillet en principe.

C’est en tout cas ce que le Mintp a prescrit au terme de sa visite, au cours de laquelle il aura échangé avec différents responsables de l’entreprise Razel, à l’œuvre ici, et suivi des explications fournies par le délégué régional des Travaux publics pour le Littoral, Simon-Pierre Mbousnoum.

« Beaucoup a été fait avant cette situation exceptionnelle. On avait déjà prévu de  dévier de l’eau, et c’est pour cela qu’un ouvrage provisoire a été construit. Il est déjà en place sur le chantier », aura confié le délégué régional plus tôt en journée à CT.

Sur le site en effet, des pelleteuses ont été activité toute la journée durant, dans une manœuvre qui vise à réorienter les flots passant normalement sous le « Pont Cogefar ».


>> Lire aussi – Sud-Ouest : Cinq morts dans des pluies diluviennes à Limbé


Après cette réorientation, il était question de « finaliser les accès et d’ici samedi dans la journée », rétablir la circulation – qui passera désormais par cette déviation, en attendant que l’ouvrage endommagé soit remis en l’état. Le travail se poursuit jour et nuit.

Après avoir inspecté la route principale, le Mintp s’est rendu au bord du bras d’eau en cours de déviation, pour en  apprendre plus sur l’opération : il faut, entre autres, 800 tonnes de pouzzolane, et à ce jour, un ouvrage provisoire, composé de trois conteneurs renforcés, a été érigé. Par la suite, le ministre Nganou Djoumessi a eu une séance de travail avec les concessionnaires réseaux (eau, électricité…).

Le communiqué du ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi.

La circulation, pour le moment, reste donc redirigée vers l’axe Ndokoti-Nyalla-Yassa, notamment emprunté par les bus en partance pour Yaoundé (itinéraire pris en sens inverse lorsqu’ils viennent de la capitale).

La situation ne va pas sans désagréments. D’abord parce qu’une partie de ce tronçon, entre le carrefour Nyalla Château et le passage à niveau à Nyalla Rails, est complètement dégradée (disparition du bitume dont il ne reste que des croûtes, crevasses pleines d’eau de pluie, portions glissantes…).


>> Lire aussi – Can 2019 : Piccini, l’entreprise en charge de la construction du stade d’Olembe, rassure


Ensuite, l’engorgement consécutif au gonflement ponctuel de la circulation sur l’axe susmentionné est aggravé par l’incivisme de certains conducteurs, prompts à créer des rangs supplémentaires.

A l’arrivée, de nombreuses personnes rentrant du travail ou des voyageurs venus de Yaoundé n’ont atteint leur destination finale que longtemps après minuit.

Par Alliance NYOBIA

CAMEROON TRIBUNE
Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!