ActualitéFootballInfrastructures sportivesSport

CAN Total 2019 : nouvelle mission d’inspection de la CAF

La troisième visite des chantiers par les experts de l’instance démarre ce mardi par Yaoundé.

Yaoundé a accueilli la première étape de la visite de la mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) mardi. Les experts, arrivés hier (maedi, NDLR) au Cameroun, vont en effet descendre sur les différents chantiers (Stade d’Olembe, stade annexe n° 1 de l’Omnisports, stade militaire, complexe sportif de la Beac) pour évaluer l’avancée des travaux. Les hôtels retenus pour la Coupe d’Afrique des nations Total 2019 constituent également une étape importante pour la mission. Celle-ci poursuivra ensuite son périple à travers les autres villes retenues pour abriter les poules (Garoua, Bafoussam, Douala, Limbé-Buea) jusqu’en début de semaine prochaine.


>> Lire aussi – CAN 2019 : début le 04 août la 3ème visite d’inspection de la CAF


Un second groupe de la CAF est annoncé dès le 12 août prochain. Cette fois, plusieurs séances de travail sont programmées avec le Comité local d’organisation de la CAN Total 2019. Il s’agira de voir si les 17 commissions techniques mises sur pied travaillent conformément au cahier de charges de l’instance africaine. A cet effet, le Comité d’organisation a produit deux documents pour faire l’état des lieux des chantiers et montrer aux experts de la CAF leur évolution au jour le jour. II faut préciser que c’est la troisième mission du genre qui débarque au Cameroun cette année après celles de janvier et de mars derniers. L’idée cette fois est de noter les progrès enregistrés depuis leur dernier séjour.


>> Lire aussi – CAN 2019 : la CAF a constaté des retards dans les chantiers confiés à Piccini, Yeningum et Mota Engil


Cette visite intervient alors que des rumeurs persistaient autour d’un retrait éventuel de l’organisation au Cameroun. Au point où le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, a dû effectuer une sortie médiatique samedi dernier pour rassurer l’opinion nationale et internationale. Bien avant, il avait rencontré les entreprises impliquées sur les différents sites pour s’assurer que les délais seront respectés. Dans tous les cas, ce sera à la mission d’inspection de se faire sa propre idée.

Par Josiane R. MATIA

CAMEROON TRIBUNE
Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!