A la UneActualitéCultureNécrologiePeopleSociété

Clarisse Wopso : l’ultime voyage

La mise en bière de l’artiste interprète a eu lieu ce 24 août 2018 à l’hôpital général de Yaoundé en présence de sa famille et des amis.

C’est à une levée de corps très courue qu’a eu droit Clarisse Wopso née Akame Dany Clarisse. Pour l’accompagner, parents, amis et artistes à l’instar de Viviane Etienne, Cathy Balo, Martin Poulibé, etc. Des cris, des larmes et lamentations à n’en plus finir ont meublé la durée de la célébration funèbre. Sur le lieu de la cérémonie des gerbes de fleurs parées d’émotion. Quelques commentaires sur le bonheur de l’avoir connue et la joie d’avoir savouré ses mélodies.

Hommage artistique

La veille déjà, le 23 août 2018, une soirée artistique lui avait été dédié au quartier Kondengui à Yaoundé. Pendant plusieurs heures, des amis et artistes se sont succédé sur la scène d’un cabaret de la place pour lui rendre un vibrant hommage. Ses chansons à succès et des titres phares de la musique camerounaises ont été interprétés. L’émotion était perceptible ! Les fans de tous les quartiers de la capitale du Cameroun ont fait le déplacement pour témoigner de leur affection à la créatrice de la danse « wopso ».

Derniers jours

Depuis quelques mois, la vie de l’artiste avait littéralement basculé. Ses publications sur les réseaux sociaux laissaient transparaitre un déséquilibre mental certains. Des vidéos à moitié habillée ou un peu trop, des prophéties et des conseils incompréhensibles qui faisaient rire la galerie. Ceci jusqu’au 01 août 2018 où son corps est retrouvé sans vie dans une chambre qu’elle occupait à la résidence Poincaré de Magny- Lès- Compiègne, dans le département de l’Oise en France.

L’artiste

Clarisse Wopso est devenue célèbre grâce aux tenues originales et extravagantes qu’elle arborait dans ses clips, sans oublier son rythme musical « Wopso ». Dans ses vidéogrammes des déhanchés dont elle seule avait le secret. Sans oublier son éternel sourire. Dans toutes les chaines de télévision et sur les ondes radiophoniques, ses titres passaient souvent en boucle. Parmi ceux-ci Akopaumaire, voleur d’illusion, Jalousie, etc. La joie de vivre était perceptible dans chacun de ses entretiens et partages avec le public.


>> Lire aussi – Clarisse Valerie (Wopso) : Le diamant de Dieu ne brille plus


Né en 1979 à Sangmelima d’un père enseignant et d’une mère, sage-femme, Akame Dany Clarisse dit Clarisse Wopso sera inhumée ce vendredi 25 août 2018 à Ntipwang par Sangmelima au Sud du Cameroun.

Par Jeanne Ngo Nlend

CRTV

Réactions

Eplorés, des amis et connaissances ont tenu à rendre un vibrant hommage à Clarisse Wopso alors qu’elle entame son dernier voyage. L’artiste est décédée le 01 août 2018 en France. Réactions.

Viviane Etienne, artiste

C’est difficile pour moi d’accompagner une petite sœur vers sa nouvelle demeure. Clarisse était ma petite sœur que ce soit en âge, que ce soit dans la passion pour la musique. Et, la douleur se fait encore plus intense car je l’ai connu avant beaucoup d’autres artistes. Je suis très triste et ce que je peux dire, c’est qu’elle repose en paix et que la terre de nos ancêtres lui soit légère.

Cathy Balo, artiste

L’émotion est tellement forte que je ne sais quoi dire face à cette douleur que je ressens dans mon cœur. Clarisse et moi, nous avons eu à travailler ensemble et je n’imaginais pas qu’elle s’en irait aussi vite. Quand la nouvelle de sa mort m’est parvenue, j’étais encore en déplacement hors du Cameroun. Mais j’ai tenu à venir l’accompagner vers sa dernière demeure.

Inès, Sœur de la défunte.

Je sais qu’elle n’est pas morte. Et j’ai juste envie de lui que je l’aime et je l’adore.

Akopaumaire, frère de la défunte.

Le décès de Clarisse nous fait très mal et en même temps, nous sommes contents de voir toutes ces personnes qui sont venues assister à ses obsèques. Ça donne de la chaleur à toute la famille et ça dénote de l’intérêt que les gens lui portaient. La famille est très reconnaissante envers ceux-là. Clarisse nous manque et c’est très difficile de lui dire au revoir surtout que c’était tout un espoir. Et cet espoir s’envole. Nous espérons qu’elle ira sera reposer, enfin.

Propos recueillis par Jeanne Ngo Nlend

CRTV
Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité