ActualitéÉconomieEntreprise

Approvisionnement en eau potable des troupes en Afrique subsaharienne : l’armée américaine sollicite la SEMC

Cette confiance renouvelée de l’armée américaine, qui remonte à l’année 2016, apprend-on de bonnes sources, est perçue au sein de la filiale camerounaise du groupe brassicole Castel, comme étant «une garantie de la qualité» des produits de la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC).

«A la suite d’un audit sanitaire réalisé en août 2018 dans nos installations, l’armée américaine vient de renouveler sa confiance à Source Tangui, pour l’approvisionnement en eau minérale de ses troupes en Afrique subsaharienne.»

Tel est le contenu d’un mail interne, adressé le 11 septembre 2018 aux employés du groupe brassicole camerounais SABC, qui contrôle le capital de la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC), première entreprise cotée sur le Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilières du Cameroun.


>> Lire aussi : Consommation d’alcool : En 2017, les Brasseries du Cameroun ont produit près de 500 millions de litres de bière


Cette confiance renouvelée de l’armée américaine, qui remonte à l’année 2016, apprend-on de bonnes sources, est perçue au sein de la filiale camerounaise du groupe brassicole Castel, comme étant «une garantie de la qualité» des produits de la SEMC, qui a d’ailleurs conclu, le 25 juillet 2018 à Douala, un partenariat avec l’Ordre national des médecins du Cameroun, dans le but de «promouvoir le bien-être et la santé des populations à travers Source Tangui, sa plus célèbre marque d’eau minérale ».

Bataille de l’eau minérale

Jadis leader incontesté du marché au Cameroun, cette marque a cependant été détrônée en 2016 par Supermont (marque de la société Source du Pays), conduisant la SABC et sa filiale eaux minérales à lancer une nouvelle marque baptisée Vitale, au cours de l’année 2017. Un an après, les prix hautement compétitifs de cette eau minérale (800 Fcfa, par exemple, pour le conditionnement de 10 litres), doublés d’un marketing agressif autour des marques du groupe SABC, semblent avoir relancé de plus belle la bataille de l’eau minérale sur le marché camerounais.

Pour preuve, souffle une source autorisée du groupe, «la SEMC, à travers Source Tangui et Vitale, regagne le cœur des consommateurs et récupère progressivement ses parts de marché. Sur les huit derniers mois de l’année 2018, et grâce à la confiance retrouvée des consommateurs, SEMC a gagné 15 000 hectolitres de vente et des points de parts de marché».


>> Lire aussi : Investissement : La SABC a débloqué 199 milliards FCFA entre 2011 et 2017


Dans le détail, a-t-on pu apprendre des pointages officiels de l’entreprise, après un démarrage un peu timide en début d’année, avec des ventes respectives de 46 311 et 49 079 hectolitres en janvier et février 2018, les ventes d’eau minérale du groupe SABC ont atteint une moyenne de 57 164 hectolitres mensuelles, au cours des six derniers mois. Avec des pics de 63 162 et 60 686 hectolitres, respectivement enregistrés en mars et avril 2018.

Par Brice R. Mbodiam

INVESTIR AU CAMEROUN
Commentaires de Facebook
Source
INVESTIR AU CAMEROUN
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!