ActualitéFootball

Football d’élite : Pierre Semengue annonce le report du début du championnat

Le début du championnat national de football du Cameroun pour la saison 2018-2019, initialement annoncé pour le 3 novembre, a été reporté au 24 du mois courant, selon un communiqué de la Ligue nationale de la discipline (LFPC) reçu jeudi à APA.

Selon le président de cette instance et signataire du communiqué, Pierre Semengue, ce report vise « un démarrage harmonieux » de la saison sportive, en même temps qu’il espère faire débloquer d’urgence le verrou « matériel et financier » de la compétition, éternel souci pour la tenue du championnat en l’absence de contributeurs.

La saison dernière avait été fortement marquée par des interruptions intempestives, la LFPC rentrant difficilement en possession de l’enveloppe annuelle de 560 millions FCFA au titre de la subvention de l’État destinée au paiement des salaires des joueurs et encadreurs, et de 350 millions FCFA au titre de l’appui pour son fonctionnement.


>> Lire aussi – Manque de moyens financiers : La ligue professionnelle suspend les championnats de football


De même, en fin avril 2018, l’opérateur Mobile Telecommunications Network (MTN) avait annoncé la révision, dès la saison 2019, du montant du sponsoring des championnats de D1 et D2 du pays de 610 à 210 millions FCFA. Sur la même lancée, il a ajouté qu’il retirerait ce soutien financier au terme de la saison 2018-2019 après avoir investi, selon ses services, un total de 1,430 milliard FCFA dans l’organisation par la Ligue de ces championnats et mis plus de 7 milliards FCFA dans l’organisation des compétitions nationales entre 2002 et 2013.

Dans le même ordre d’idées, mais cela n’est pas précisé dans le communiqué de son président, la LFPC devra avoir préalablement tenu son conseil d’administration, dont la session ordinaire du 7 novembre dernier, convoquée dans un climat de tension interne, avait été renvoyée au 14 novembre 2018.


>> Lire aussi – Championnat d’élite : cinq clubs vers la relégation


Selon des sources autorisées, Pierre Semengue doit actuellement faire face à la fronde de plusieurs membres dudit conseil et les présidents de clubs d’élite, échaudés par le limogeage, le 15 octobre sans leur avis, de la secrétaire générale de la Ligue, Pauline Thérèse Manguélé, et son remplacement par un intérimaire.

Le conseil d’administration attendu de la LFPC doit également, en dehors des aspects budgétaires et de leadership, se prononcer sur le projet controversé de son président de faire passer de 18 à 20 le nombre de clubs dans le championnat d’élite.

Par Félix Cyriaque Ebolé Bola

APA
Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité