ActualitéEntrepriseOpérateur

Troisième trimestre 2018 : Pourquoi le chiffre d’affaires de MTN a chuté de 8% ?

Le groupe de télécommunications sud-africain MTN a récemment rendu public ses états financiers pour le compte du troisième trimestre 2018.

D’après le document, il ressort que la filiale camerounaise reste sur une courbe décroissante, avec une baisse de 8% de son chiffre d’affaires. Ceci, malgré la progression de 8,7% des revenus du data, et la très bonne santé de son service MTN Mobile Money qui enregistre une croissance de 41,1%.


>> Lire aussi – Performance : MTN Cameroun affiche une baisse de 8% de son chiffre d’affaires à fin septembre 2018


D’après le groupe, cette décroissance se justifie par plusieurs facteurs. En premier, la diminution de 11,8% des revenus issus du segment Voix. Aussi, le rapport évoque « un environnement opérationnel difficile et la pression de la concurrence » exercée par les autres opérateurs, principalement Orange, et Nexttel Cameroun. Autre facteur important, MTN Cameroun a vu son parc client régresser à 6,9 millions d’abonnés au 30 septembre 2018, bien loin des 10 millions d’abonnés qu’il possédait en 2013. Ce qui représente tout de même une légère hausse (300 000 nouveaux clients) par rapport au deuxième trimestre 2018, où l’opérateur revendiquait 6,6 millions d’abonnés.


>> Lire aussi – Malaise : des licenciements à MTN Cameroon


A côté de ce contexte commercial extrêmement tendu, l’opérateur voit également ses activités considérablement freinées dans les deux régions à majorité anglophone, notamment le Sud-Ouest et le Nord-Ouest, en proie à un mouvement séparatiste armé. Ces deux régions représentaient tout de même une part non négligeable dans les revenus de l’opérateur. Interrogée par nos confrères de NewsWatch, Massey Njiti Bongang, Corporate Communications Manager chez MTN Cameroun révélait que les sécessionnistes s’attaquaient désormais aux installations de MTN Cameroun, ce qui compromet davantage la couverture réseau : «Un total de 206 sites MTN ont été vandalisés depuis avril 2018, ou alors sont en panne, à cause des difficultés à pouvoir y accéder pour des raisons d’insécurité». Dans la foulée, MTN Cameroun a affirmé avoir déjà rendu opérationnel 33 sites. Même s’il dit œuvrer à la réhabilitation des 173 autres sites, il reste tout de même freiné par le contexte sécuritaire.


>> Lire aussi – Crise anglophone : 206 sites télécoms de MTN vandalisés depuis avril 2018


Afin de reprendre la main sur ce marché, MTN évoque dans son rapport une transformation importante qui est actuellement en cours au sein de sa filiale. Une transformation qui se caractérise par « la suppression ou la transformation de certains postes de travail », ce qui implique une réduction considérable de ses effectifs au Cameroun. « Nous nous efforçons également d’améliorer les relations avec nos nombreuses parties prenantes, y compris les autorités de régulation, et nous sommes encouragés par les tendances récentes, notamment en termes de nouveaux clients », mentionne le rapport de MTN Group.

Par Jephté TCHEMEDIE

DIGITAL Business Africa
Commentaires de Facebook
Source
DIGITAL Business Africa
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité