ActualitéDiplomatie

ONU : Antonio Guterres condamne un enlèvement perpétré dans la région anglophone

Mardi, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a condamné l'enlèvement d'élèves et de membres du personnel d'une école secondaire de Bamenda, dans la région camerounaise du Nord-Ouest, a déclaré son porte-parole.

M. Guterres a demandé que les personnes kidnappées soient immédiatement relâchées et qu’elles puissent retourner dans leurs maisons et au sein de leurs familles, a écrit le porte-parole du Secrétaire général, Stephane Dujarric, dans un communiqué.

M. Guterres a réitéré qu’il est nécessaire de parvenir à une solution pacifique à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun grâce à un processus de dialogue inclusif, poursuit le communiqué, faisant référence au mécontentement des anglophones des deux régions concernant la domination exercée par le gouvernement camerounais francophone.


>> Lire aussi – Bamenda : poursuite des recherches pour retrouver les 82 personnes enlevées dans une école


Les Nations unies se disent prêtes à apporter leur soutien en vue d’un règlement de la crise, conclut le communiqué.

Nous appelons à leur libération immédiate (…) Rien ne peut justifier ces crimes contre les civils…

Stéphane Dujarric, porte-parole d’Antonio Guterres

Par XINHUA

Commentaires de Facebook
Source
XINHUARFI
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité