ActualitéDiplomatieVidéos
A la Une

Création au Cameroun d’une structure pour la réinsertion des ex-miliciens

Création au Cameroun du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration. D’après un communiqué de la présidence camerounaise cette structure vise à offrir “un cadre d’accueil et de réinsertion sociale aux repentis de Boko Haram et aux membres des groupes armés du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.”

Le comité sera dirigé par un coordonnateur placé sous l’autorité du Premier ministre d’après le texte. Il précise par ailleurs que des centres seront ouverts à Mora, dans l’Extrême-Nord où l’on a déjà enregistré une centaine de repentis de Boko Haram, à Bamenda dans le Nord-Ouest et Buéa dans le Sud-Ouest.

Ces centres serviront de cadre au désarmement, à la démobilisation et à la réintégration.


>> Lire aussi – Paul Biya crée un Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration


La création de cette structure complète le plan d’assistance humanitaire d’urgence et le centre de coordination de l’assistance humanitaire des régions du Nord et du Sud-Ouest, déjà initié par Yaoundé. Le calendrier des activités encore moins le financement de ce comité ne sont pour l’heure connus.

Les pourfendeurs de cette structure soulignent qu’un accord de cessez-le-feu dans les régions du Nord et du Sud-Ouest notamment aurait dû précéder la création de ce Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration.

Par Jean David MIHAMLE

AFRICANEWS
Commentaires de Facebook
Source
AFRICANEWSYouTube
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!