A la UneActualitéÉnergieEnquête
A la Une

Le pétrole et le bois, secteurs les plus touchés au Cameroun par la fuite des capitaux selon Camercap-Parc

Le secteur pétrolier et la filière bois, avec respectivement 7,2 milliards et 1,7 milliard de dollars de pertes entre 1995 et 2012, sont les plus touchés par le phénomène des fausses factures sur les exportations au Cameroun, selon une enquête du Centre d'analyse des politiques économiques et sociales du Cameroun (Camercap-Parc) dont APA a reçu copie lundi.

S’appuyant sur un échantillon des six principaux partenaires commerciaux du pays sur la période, l’organisme privé estime à 10 milliards de dollars de pertes en fausses factures en exportations et à 2,8 milliards de dollars les fausses factures pour les importations.

La même enquête révèle que les autres secteurs de l’économie (pétrole et bois exclus) sont pour leur part dominés par des entrées frauduleuses de produits sur le territoire national, à l’origine de la perte de 1,7 milliard de dollars.


>> Lire aussi – Filière bois : le français Rougier ne renouvellera pas son label FSC


L’exemple tiré des filières pétrole et bois est, selon Camercap-Parc, assez révélateur : malgré l’adoption, en 1999, du code pétrolier, on observe une augmentation importante des fausses factures dans la filière depuis le début des années 2000.

S’agissant du bois, l’interdiction depuis 2004, de l’exportation des grumes ne semble, selon l’institut, «avoir eu aucun effet sur l’évolution de la fuite des capitaux de la filière», une autre explication voulant que le volet lutte contre la fuite des capitaux n’a pas encore été suffisamment prise en compte par le législateur.


>> Lire aussi – Tradex, une société camerounaise, autorisée à vendre du pétrole en Guinée équatoriale


Il est aussi possible, avance l’enquête, que le gouvernement et les ministères concernés ne soient pas encore suffisamment sensibilisés contre ce phénomène.

Par Félix Cyriaque Ebolé Bola

APA
Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!