A la UneActualitéDiplomatie
A la Une

Paul Biya reçoit ce jour les vœux de Nouvel An 2019

« Bonne année M. le président ! » Cette phrase sera reprise le mercredi 9 janvier 2019 par les membres du corps diplomatique et ceux des corps constitués nationaux devant le président de la République Paul Biya au Palais de l’Unité.

Les vœux de nouvel an. Une tradition, un moment de grande communion entre le chef de l’Etat et les personnalités conviées. En effet, ce rituel intervient à l’entame d’une nouvelle année. Occasion pour les membres du corps diplomatique et ceux des corps constitués nationaux de serrer la main au président de la République et lui souhaiter bonne et heureuse année. Cérémonie solennelle, elle se déroule en deux séquences.


>> Lire aussi – Analyse du discours présidentiel du 31 décembre 2018 : Paul Biya fédérateur, conciliateur, constant et consistant


Le déroulement

Premier temps fort, le passage des membres du corps diplomatique devant le chef de l’Etat. En second lieu, l’entrée en scène des membres des corps constitués nationaux. Comme à l’accoutumée, le chef de l’Etat saisira l’instant pour faire un discours sur le rayonnement de la diplomatie camerounaise à l’international. Il ne manquera pas surtout de revenir sur la position active du Cameroun dans la recherche des solutions aux conflits qui touchent la sous-région CEMAC et au-delà. Intégralité du programme de la cérémonie.


>> Lire aussi – Réaménagement : Quand Paul Biya maintient les équilibres


Les nouveaux…leur première fois

Les nouveaux membres du gouvernement promus le 4 janvier dernier, comptent parmi les curiosités de cette cérémonie. Ainsi, certains ministres vont vivre un moment historique de leur vie. Par exemple, le ministre délégué à la Présidence, chargé des Relations avec les assemblées François Wakata Bolvine qui sera en tête d’une délégation. Il y a également, le ministre délégué auprès du ministre de la justice, garde des sceaux, Jean de Dieu Momo, l’ancien avocat international.

En plus, le ministre de l’habitat et du développement urbain, Mme Célestine Ketcha Courtès, l’ex- maire de Banganté. Ou encore, le ministre des mines, de l’industrie et du développement technologique, Gabriel Dodo Ndonké. Sans doute, un moment de souvenirs qui seront gravés dans leur mémoire.

Par Dieudonné Zra

CRTV
Commentaires de Facebook
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!