A la UneActualitéPolitique
A la Une

Conseil de ministériel : ce que Paul Biya a dit à ses nouveaux ministres

Un an après le dernier conseil de ministre qu’il a présidé, le chef de l’Etat camerounais a de nouveau rencontré ses ministres. Entre autres annonces forte, celle de la tenue d’un scrutin local attendu depuis plus de 17 ans...

L’accès à l’émergence à l’horizon 2035 demeure l’objectif principal de l’action gouvernementale pour ce septennat dit de « grandes opportunités ». Paul Biya a en effet présidé mercredi 16 janvier dernier, son tout premier conseil ministériel au lendemain du réaménagement gouvernemental du 4 janvier 2019. Le chef de l’Etat a insisté sur des mesures économiques qui devraient permettre, selon lui, d’atteindre l’objectif, à savoir l’émergence. Selon le communiqué, le président de la République a insisté sur l’exigence du respect des délais d’exécution des projets et a prescrit une plus grande célérité dans les études de faisabilité de ceux-ci. Il a aussi exhorté le gouvernement à déployer les efforts nécessaires pour assurer un meilleur accueil aux investisseurs dans notre pays, à leur accorder les facilités appropriées.


>> Lire aussi – Paul Biya préside le premier conseil ministériel de l’ère Joseph Dion Ngute


Le président de la République a fixé comme cadre de travail pour la nouvelle équipe chapeautée par Joseph Dion Ngute, le programme économique, financier, social et culturel pour l’exercice 2019 présenté à l’Assemblée nationale. Les principaux points de ce programme, qui doit être considéré comme la feuille de route du gouvernement sont la maîtrise des contraintes sécuritaires à l’intérieur du pays comme aux frontières ; la consolidation de la paix, de l’unité nationale et du vivre-ensemble ; le parachèvement de la mise en place du plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance, ainsi que l’exécution du plan triennal « Spécial Jeunes » ; la préparation des prochaines élections législatives, municipales et régionales ; l’accélération du processus de décentralisation ; la réalisation des grands projets ; le développement de l’économie numérique, de l’industrialisation et de l’agriculture de seconde génération ; la modernisation de l’économie, la relance de la croissance et la création d’emplois, la poursuite et la mise en œuvre du programme économique et financier 2017-2019 conclu avec le FMI.


>> Lire aussi – Le Conseil ministériel en couverture des journaux


Le chef de l’Etat a demandé « la collégialité, la solidarité, et l’ardeur au travail », a déclaré Joseph Dion Ngute, le nouveau Premier ministre, au sortir du conseil des ministres.

Par La Rédaction EcoMatin

Commentaires de Facebook
Source
La Rédaction EcoMatin
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!