CultureVidéos
A la Une

Le « Nyan Nyan » ou l’art de la guerre chez les Bafoussam d’autrefois

Danse guerrière par le passé, le “Nyan Nyan” reste aux yeux des Camerounais de Bafoussam, un précieux héritage culturel qui ne saurait être dévoyé sous quelque prétexte que ce soit. Au point d’y consacrer tout un festival dont la 456è édition a récemment rencontré un franc succès.

Ce sont des garçons déguisés en véritables guerriers qui arrivent sur la place de la chefferie Bafoussam. Ils ont le torse nu, coloré avec des défenses d’animaux entre les mains. C’est la marque distinctive des initiés au « Nyan Nyan», Une danse ancestrale qui dure depuis plus de 8OO ans.

Le « Nyan Nyan » signifie puissance ou magie selon les patriarches Bafoussam. Une danse qui s’effectue tous les deux ans et qui traduit la puissance et la victoire du peuple Bafoussam face à l’assaut des ennemis pendant les années de guerre entre les tribus en région bamiléké.


>> Lire aussi – Exposition : tableaux en «Mosaïques»


Durant ce festival « Nyan Nyan », le corps des danseurs vibre au rythme des tam-tams. Des pas de danse arrachent au passage des slaves d’applaudissement des spectateurs.

Cette 456è édition du festival « Nyan nyan » a été marquée par la présence des afro-américains en quête de leur identité, qui ont découvert leurs racines dans ce pays d’Afrique centrale après s’être soumis à un test d’ADN. Reçu par le chef Bafoussam, le roi Njitack Ngompe Pelé, ils ont admirés cette richesse culturelle qui a probablement marqué la vie de leurs ancêtres.


>> Lire aussi – Exposition : tableaux en «Mosaïques»


Le peuple Bafoussam attache du prix aux valeurs ancestrales, qui ont pu survivre à la modernité qui frappe jusqu’aux portes des chefferies. Le festival « Nyan nyan » apparait pour les populations, comme une grande ouverture vers la découverte des différentes richesses touristiques que regorge la Cameroun.

Avec Lambert Ngouanfo, Africanews correspondent

AFRICANEWS
Commentaires de Facebook
Source
AFRICANEWS
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!