A la UneActualitéSécurité
A la Une

Le maire de Buéa offre 10 litres de carburant aux taximen, en échange du boycott des «villes mortes»

Afin d’inciter les propriétaires et conducteurs des taxis de ville à boycotter l’opération « villes mortes » lancée tous les lundis à l’initiative des militants séparatistes, dans les régions anglophones du Cameroun, le maire de Buéa, commune du Sud-Ouest, leur offre gracieusement 10 litres de carburant.

Mais, selon nos sources, même s’ils ne boudent pas le geste de M. Ekema, les conducteurs des taxis de la ville de Buéa rechignent toujours à lancer leurs véhicules sur les routes le lundi, préférant utiliser la dotation de carburant du maire pour les autres jours.


>> Lire aussi – Buea : la conférence générale anglophone du Cardinal Tumi annulée


Ces conducteurs de taxis redoutent des représailles des militants séparatistes, qui n’hésitent pas souvent à s’attaquer aux personnes et autres entreprises ne respectant pas le mot d’ordre des «villes mortes» tous les lundis.

Par BRM

INVESTIR AU CAMEROUN
Commentaires de Facebook
Source
INVESTIR AU CAMEROUN
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!