ActualitéOpérateur
A la Une

MTN Cameroon célèbre son huit-millionième abonné

Le directeur général de la filiale camerounaise de l’opérateur sud-africain Mobile Telecommunication Networks (MTN), Hendrik Kasteel, a indiqué, jeudi lors d’une présentation de vœux à la presse, que son entreprise venait, dans la semaine, d’accueillir le huit-millionième abonné sur son réseau.

«Nous comptions moins de sept millions d’abonnés au troisième trimestre de l’année 2018. En moins de quatre mois, nous avons pu recruter plus d’un million de nouveaux abonnés, grâce au travail acharné de nos employés et à leur formidable volonté de voir leur entreprise reprendre l’élan pour consolider son leadership», s’est-il félicité.

Hendrik KASTEEL, DG de MTN-Cameroon.

Hendrik Kasteel a néanmoins rappelé que quelques temps auparavant, l’entreprise payé le prix de la perte de trois millions d’abonnés, dont l’identification n’était pas suffisante et qu’elle a dû déconnecter de son réseau sur instructions de l’Agence de régulation des télécommunications (ART).

Les performances de MTN, a-t-il poursuivi, sont par ailleurs fortement impactées par la crise sécessionniste dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où l’opérateur détient 60% des parts de marché du secteur des télécommunications au Cameroun.


>> Lire aussi – Téléphonie mobile : Nouvelles opérations d’identification des abonnés


En outre, a déclaré Hendrik Kasteel, l’activité des opérateurs de téléphonie mobile vit depuis quelques années une transformation profonde, caractérisée notamment par l’évolution des habitudes de communication de la «voix» vers le transfert de données «data» : le marché de la «voix», qui constituait le gros des revenus des opérateurs, a perdu une part importante de sa valeur et, dans le même temps, le marché de la «data» n’a pas encore atteint le niveau de développement qui permettrait de compenser les pertes enregistrées sur le marché de la «voix».

Afin de s’adapter aux exigences de la transformation de son industrie en matière de mutation du réseau, la filiale de l’opérateur sud-africain affirme avoir investi plus de 300 milliards FCFA au cours des trois dernières années, un effort représentant pratiquement la moitié des investissements réalisés en 15 ans sous sa première licence entre 2000 et 2015.

Par Félix Cyriaque Ebolé Bola

APA
Commentaires de Facebook
Source
APA
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité. Merci pour votre compréhension!